logo

 

 

Avec Gren’ de projets, la Ville de Grenoble soumet six bâtiments de son patrimoine à la créativité collective. Innovation et valorisation patrimoniale se rencontrent pour recréer les couleurs de la ville de demain.
Une ville capable de répondre à de nouveaux usages attendus par ses habitants, tout en respectant son environnement et ses ressources.
En répondant à cet appel à projets, vous pouvez relever le défi !

 

 

Ça bosse dur sur le business modèle des projets #GrenobleCivicLab ! @GreVille2demain pic.twitter.com/RAjJBKMepB

RetweetéIl y a 2 joursvia Twitter for iPhone • retweets

[NEWSLETTER #8] #Cities are made by #people : How to #interest and #involve #people when it comes to the… twitter.com/i/web/status/9…

RetweetéIl y a 2 joursvia Twitter for iPhone • retweets

 

FaceBook   Twitter   Linkedin   Instagram

 

 

Dans le cadre de sa politique pluriannuelle d’optimisation patrimoniale, la Ville de Grenoble lance un appel à projets visant à valoriser une partie de son patrimoine immobilier et à faire redécouvrir certains bâtiments aux grenoblois à travers de nouveaux usages.

Gren’ de projets s'adresse à tous les porteurs de projets (entreprises, associations, collectifs, artistes, utilisateurs, architectes, maîtres d’ouvrage, investisseurs...) souhaitant prendre part à la reconquête de ces lieux.

6 bâtiments sont ouverts à l’appel à projets, sous différentes formes de montages juridiques (notamment cessions foncières ou baux emphytéotiques administratifs ou de droit privé). Ils ont été choisis pour leur diversité architecturale, environnementale, fonctionnelle... afin de faire éclore des projets variés, attractifs, et réalisables à court terme.
Gren’ de projets entend susciter une émulation collective, portée par des équipes pluridisciplinaires, et qui soit source d’innovation.

 


« Pour réussir sa transition vers la ville vivable et durable, Grenoble en appelle aujourd’hui à l’intelligence et à la créativité d’équipes pluridisciplinaires pour réinventer des lieux, “réveiller” des bâtiments aujourd’hui endormis, sous-utilisés, insufisamment mis en valeur. »



Eric Piolle,
Maire de Grenoble

 

 

 
Objectifs :
• concilier innovation et valorisation patrimoniale, en se projetant dans la ville de demain.
• répondre à de nouveaux usages et services attendus par les grenoblois.
• faire émerger des modes de gestion autonomes capables d’assurer la viabilité et la pérennité des projets.
• favoriser le respect de l’environnement et l’économie des ressources.

 

 

L'appel à projets se déroulera en deux temps :
• À compter du 2 octobre 2017, les porteurs de projets disposent de deux mois et demi pour soumettre à la Ville de Grenoble une manifestation d’intérêt. Devront y figurer une présentation de l'équipe et de son mandataire, un descriptif du projet accompagné du montage juridique et financier pressenti. Après l’analyse technique des offres, trois équipes projets seront pré-sélectionnées sur proposition d’un comité de sélection et admises à soumettre un projet final.

• Entre mars et juin 2018, les trois équipes devront remettre leur projet final, déclinant et précisant les différents éléments de la manifestation d’intérêt. Le projet final doit apporter la preuve des engagements pris par le mandataire et les membres de l’équipe projets, tant sur la forme et le contenu du projet que sur ses modalités de réalisation. En octobre 2018, un lauréat par bâtiment sera retenu par le conseil municipal sur proposition d’un comité de sélection.

Un Club des partenaires permettra aux porteurs de projets de s’associer avec des investisseurs, mécènes ou de trouver des soutiens auprès de partenaires institutionnels, entreprises, fonds, banques, etc.

 

 


Implantée en 1895 dans l’enceinte
du jardin des Plantes, elle en a été isolée dans les années 1960 avec la construction du rectorat.
Sa situation en entrée
de ville dans un quartier mixte (habitations, administrations...) privilégie une réhabilitation vectrice d’animation, s’adressant à la fois aux habitants et aux actifs, en journée et en soirée (commerces, loisirs, restauration, culture, tiers-lieu...).


Adresse :
18 rue Joseph-Chanrion, Grenoble


Surface :
Parcelle de 1 161 m2
Bâtiment de 1 218 m2

 




 

 


Le Musée-Bibliothèque a été édifié en 1872 autour de la place d’Armes, au cœur d’un nouveau quartier. Élément majeur du patrimoine architectural et culturel de Grenoble, il abritait l’ancien musée de peinture.
De par son identité, sa visibilité, sa situation, ce bâtiment devra entretenir sa vocation à diffuser la connaissance en conservant la fonction actuelle d’un rez- de-chaussée ouvert au grand public.


Adresse :
9 place de Verdun, Grenoble

Surface :
Parcelle de 4 059 m2
Bâtiment de 10 000 m2




 

 


Demeure bourgeoise de caractère construite à la fin du XIXe siècle, la Villa Clément arbore une architecture qui fait d’elle une pièce méconnue du patrimoine de Grenoble.
Cette architecture et le parc d’agrément attenant devront bénéficier d’une valorisation par le projet de réhabilitation.


Adresse :
4 quai des Allobroges, Grenoble.

Surface :
Parcelle de 4 255 m2
Bâtiment de 700 m2




 

 


Fondé en 1646 par lettres patentes de Louis-XIV, l’ancien Couvent des minimes s’organise en trois corps de logis autour d’un cloître.
Une typologie qui invite à un projet mixte (ex. logements / activités de loisirs, administratives ou commerciales) et faisant belle place à la végétation.
Sa cour doit impérativement rester un espace ouvert au public, susceptible d’accueillir des animations culturelles.

Adresse :
1 rue du Vieux-Temple.

Surface :
Parcelle de 3 461 m2
Bâtiment de 3 743 m2




 

 


Ce bâtiment, construit en 1883, formait avec le bâtiment voisin les pavillons d’entrée de la caserne militaire de Bonne.
Sa situation centrale permet une variété d’occupations, visant en priorité à animer les espaces publics alentours (esplanade centrale du quartier, quartier Hoche / Gambetta).

Le rapport au second pavillon et le rôle historique d’entrée de la caserne devront être intégrés à la réflexion.

Adresse :
54 boulevard Gambetta, Grenoble.

Surface :
Parcelle de 272 m2
Bâtiment de 140 m2




 

 


La piscine Iris occupe une place singulière à la Villeneuve, au sein du parc Jean-Verlhac dont elle pourrait renforcer l’attractivité.
Elle dispose d’une implantation et d’une architecture intérieure qui lui permettent d’accueillir de nouveaux usages parmi ceux souhaités par les habitants de la Villeneuve ou par l’ensemble des grenoblois.
La destination future doit permettre un accès au grand public issu ou non du quartier.


Adresse :
165 galerie de l’Arlequin, Grenoble.

Surface :
Parcelle de 1 274 m2
Bâtiment de 800 m2




 

 

Les dates clés de l'appel à projets


 

 

A venir ...

Nos coordonnées

Mission Ville de demain
Hôtel de Ville de Grenoble
11 boulevard Jean-Pain
CS 91066 – 38021 Grenoble Cedex 1


Nous écrire : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

EchoSciences Grenoble : http://www.echosciences-
grenoble.fr/communautes/grenoble-ville-de-demain

 

 

 

FaceBook   Twitter   Linkedin   Instagram  

 

 

 

Nous contacter

Veuillez remplir ce formulaire en complétant tous les champs * requis.
Conditions d’utilisation : en transmettant ce formulaire, vous acceptez de nous communiquer les données qu’il contient, protégées par notre charte de confidentialité et la loi sur la protection des données.